Présentation du plan Climat 2019-2025 du territoire GPSO

Les 5,6 et 7 décembre, à 19H, respectivement à Sèvres, Boulogne et Vanves

Le Maire de Boulogne et président de GPSO organise une présentation de son plan climat pour le territoire T3, poétiquement nommé Grand Paris Seine Ouest

  • le mercredi 5 décembre à 19H au SEL à Sèvres 47 Grande rue
  • le jeudi 6 décembre à 19H à Boulogne Billancourt Espace Landowski 28 avenue André Morizet
  • le vendredi 7 décembre à 19H à Vanves Salle La Palestre 36 rue Antoine Fratacci

Merci de vous y rendre nombreux et de nous envoyer vos suggestions, commentaires et questions sur l’adresse : environnement92@gmail.com

Alerte ! On abat des arbres d’alignement à Montrouge,

Une ville déjà très carencée en espaces verts

Arbres abattus
Arbres abattus à Montrouge

Depuis le 20 août 2018, 23 platanes de l’avenue Jean Jaurès ont déjà été abattus, dont un arbre centenaire parfaitement sain sur la Place Jean-Jaurès. 3 arbres seulement étaient fragilisés et préconisés à abattre, et 106 arbres sont menacés (dont 86 platanes). Un spectacle de désolation pour les habitants.
Pourquoi ?
La municipalité de Montrouge a présenté en juin dernier un projet de transformation de l’avenue Jean Jaurès  en « promenade végétalisée » de près d’un kilomètre entre la mairie et la place Jean-Jaurès. Ce projet appelé « Les Allées Jean Jaurès » est censé suivre une démarche écologique.
Un constat désastreux :
Des platanes de plus de 20m de haut, abattus ou menacés, sont une perte pour des dizaines d’années, voire un siècle, durée nécessaire pour qu’un arbre retrouve sa taille initiale. Les raisons sanitaires ou techniques invoquées par la mairie pour leur abattage, sont contestées par de nombreux habitants.
Ces arbres d’alignement sont les rares aménités de cette ville déjà très carencée en espaces verts, carence annoncée dans le Plan Vert de la Région Ile de France de 2017
https://www.iledefrance.fr/sites/default/files/medias/2017/03/documents/plan_vert_vf_pour_repro1.pdf
. . En effet, Montrouge bénéficie de moins de 5 m2 par habitant alors que la moyenne des Hauts de Seine dépasse 22 m2 par habitant….Nous sommes ainsi loin des préconisations de l’OMS (Plus de 10 m2 par habitant et avec une accessibilité à moins de 15 mn à pied)  pour une bonne santé des habitants. Cet abattage aggrave la situation, c’est la double peine pour la commune !
Les arbres en ville améliorent la santé des habitants en dépolluant l’air, en régulant la température des rues en été et en y maintenant une certaine humidité nécessaire à leur vie mais aussi à celles des humains. Outre cela, les platanes actuels adultes ou en pleine adolescence fixeront bien plus de gaz carbonique que les jeunes arbres des futures allées et résisteront mieux au réchauffement climatique qui atteint déjà nos forêts françaises.
Ces arbres d’alignement font partie intégrante d’une trame verte indispensable à la préservation de la biodiversité. En effet, les riverains ont constaté la présence de nids avec des oisillons dans les arbres abattus.
A l’heure où la Métropole Grand Paris vient de voter un Plan Climat Air Energie Métropolitain (Montrouge en fait partie), http://www.metropolegrandparis.fr/fr/content/plan-climat-air-energie-metropolitain-pcaem, la lutte contre le réchauffement climatique impose de conserver (et de développer) les espaces verts et boisés, seuls espaces de fraicheur en cas de canicule. Montrouge doit se conformer à ce plan, c’est urgent.
 Nous nous opposons à l’abattage des arbres sains existants sur le périmètre du projet des Allées Jean Jaurès, ainsi qu’au déplacement annoncé de 44 platanes qui n’y survivront pas. Nous réclamons une réelle concertation avec tous les montrougiens, en toute transparence, sur la réalisation de ce projet. »
Dominique Granger pour le Collectif CAPAJ de Montrouge

13 Octobre 11H Tours Aillaud Nanterre

Le collectif de défense du patrimoine Aillaud et de ses habitants ( C – D – PA H) organise une ballade dans le patrimoine, samedi 13 octobre 18 à partir de 11h. Rendez-vous  à la tête du serpent. ( rer A – arrêt La défense ou Nanterre préfecture) : bienvenue aux amoureux des tours Aillaud!

Ils iront de tour en tour dans le viseur des décideurs. Démolies ou vendues. Bouygues et Cogédim concourent avant la signature finale de l’ANRU.

Feront une visite guidée  chronologique quant aux étapes de construction du patrimoine.

Apposeront des cibles sur les tours qui seraient détruites ou vendues.

Profiteront des espaces piétons et des poèmes hommages aux  différents lieux et sculptures de Laurence Riéti.

On peut apporter son pique-nique, ses chaussures de marche.