4 janvier 2021 : 3 associations déposent un recours gracieux contre le projet d’aménagement DBS – Île Seguin

« Environnement 92 », « Nous sommes Boulogne », « La Seine n’est pas à vendre », 3 associations des Hauts-de-Seine, ont déposé lundi 4 janvier 2021, un recours gracieux dirigé contre 2 arrêtés de permis de construire de la ville de Boulogne-Billancourt (PC : 92 012 20 0015 et PC :  92 012 20 0016) délivrés le 5 novembre 2020 et ayant pour objet la construction d’un ensemble immobilier de R+7 à R+14 à usage de bureaux et de commerces sur l’Ile Seguin.

Le projet envisage une urbanisation irréversible de l’île Seguin et dans des proportions inégalées en autorisant notamment la construction de 130 000 mètres carrés de surface de plancher comprenant des immeubles d’une hauteur atteignant 38 mètres pour l’un et 59 mètres pour l’autre, au-dessus du sol actuel de l’île, lui-même plus haut de plusieurs mètres que la cote moyenne des terrains urbanisés des berges de Seine riveraines.

Le projet en l’état révèle de lourdes insuffisances concernant l’appréciation de ses impacts paysagers, alors même que cet enjeu paysager s’avère crucial pour apprécier l’impact environnemental du projet.

Pour en savoir plus :
http://www.la-declaration-ile-seguin.fr/?PagePrincipale
https://www.laseinenestpasavendre.com/